La vie secrète des arbres

LA VIE SECRÈTE DES ARBRES, Peter Wohlleben


📔 Présentation de l’auteur, sommaire, citations & polémique


La première fois que j’ai entendu parler de ce livre c’était en pleine polémique. En effet, Wohlleben s’est très vite mis à dos la communauté scientifique à la fois pour sa profession (ancien forestier) qui ne légitimerait pas son discours, et son manque de rigueur. Ainsi l’Académie d’Agriculture de France a déposé une note de lecture qui y était très défavorable, je cite: « Nombre de réponses qu’il apporte prêtent malheureusement le flanc à la critique : sources absentes ou non vérifiables, extrapolations non justifiées, interprétations abusives et même erreurs manifestes.
En conséquence, le livre de Peter WOHLLEBEN, qui a toute sa valeur comme expression de la subjectivité militante d’une personne, ne peut pas être considéré comme un ouvrage de vulgarisation scientifique.
L’Académie d’agriculture de France invite donc les lecteurs de « La vie secrète des arbres » à exercer pleinement leur esprit critique face au contenu de cet ouvrage. En total accord avec la position prise par de nombreux universitaires allemands, elle appelle les médias français à le soumettre à un large débat contradictoire donnant toute sa place à la communauté scientifique. »


Il reste que, comme l’académie l’a elle-même constaté, l’auteur est fin pédagogue et pose des questions très pertinentes d’après ses propres observations. Si son abus d’un langage anthropomorphique peut être lassant, j’ai fini par en faire abstraction pour me concentrer sur le reste du propos. N’étant pas issue d’un milieu scientifique et ayant des connaissances limitées en botanique, et si l’ouvrage est séduisant, à la fin je me retrouve avec bien plus de questions en suspens. Ce qui me taraude probablement le plus c’est définir l’âge et la mort des végétaux et notamment des arbres: comment pouvoir le déterminer quand la souche a rejeté ou quand les racines sont encore vivante dans le sol, quand l’arbre drageonne ou encore quand il ne reste plus qu’une partie (les vieux oliviers perdent leur coeur au bout d’un certain nombre d’années)?


Rapide analyse des 2 ouvrages dans la partie 3 de ces publications.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :